Alice Baudine, administratrice générale de l’AViQ

Notre vie entière est influencée par ce que nous faisons tous les jours : notre alimentation et notre activité physique auront un impact sur notre santé ; notre mode de vie et nos relations sociales auront un impact sur notre bien-être… À ce niveau, l’enjeu de demain, c’est la concrétisation de toutes les actions du plan de promotion et prévention de la santé, présenté récemment par le Ministre de l’Action sociale et de la Santé au Gouvernement wallon, qui permettra d’aider les Wallons à améliorer leur état de santé en adoptant les bons réflexes.

Nos soins de proximité et l’aide à domicile

Avoir accès à des soins de qualité, à proximité, c’est le deuxième maillon d’une ligne de soins efficace. Le défi est de travailler la coordination des acteurs de la première ligne, proches au niveau local : médecins, kinés, maisons médicales, soignants à domicile… Et de les soutenir, notamment, par exemple, via des dispositifs qui favorisent l’installation des médecins dans des zones en pénurie.

Autre attente des citoyens : l’aide à domicile, qui est aussi primordiale pour une vie de qualité. Elle concerne autant les parents d’un enfant malade, les personnes qui ont un accident de vie, un handicap ou les aînés qui souhaitent rester à domicile. D’ici 2061, il y aura plus de 400 000 Wallons de plus de 80 ans, contre moins de 200 000 actuellement, selon l’IWEPS. La Silver économie (économie qui touche les aînés) est donc un enjeu de demain ! C’est d’ailleurs l’un des thèmes des conférences organisées par l’AViQ lors du prochain salon Soins et Santé.

D’ici 2061, il y aura plus de 400 000 Wallons de plus de 80 ans, contre moins de 200 000 actuellement, selon l’IWEPS

Des structures de qualité

Troisième maillon : les hôpitaux et les structures spécialisées doivent rester accessibles et à la pointe pour répondre aux besoins urgents ou spécifiques. À ce niveau, la réorganisation du financement des infrastructures permettra de mieux soutenir l’environnement de qualité offert aux patients, qui doivent rester au centre des actions.

Technologies et e-santé

E-santé, dossier partagé, développement technologique, robotisation, télémédecine… Il ne s’agit plus de fiction mais des outils de demain. La santé connectée permettra de suivre l’évolution du patient à distance. Les examens aussi pourront se faire sans déplacement. La médecine personnalisée permettra un traitement sur-mesure. Pour tous ces défis, l’Agence pour une Vie de Qualité (AViQ), sera au côté des acteurs du secteur, afin d’offrir à tous une santé de qualité.