1. Au moins deux épisodes distincts d’otite sur une période d’un an.

  2. Au moins deux épisodes de sinusite sévère sur une période d’un an, en l’absence d’allergies.

  3. Au moins une pneumonie par an sur une période de plus d’un an.

  4. Diarrhée persistante avec perte de poids.

  5. Infections virales à répétition (rhumes, herpès, verrues, condylomes).

  6. Nécessité d’administrer les antibiotiques par voie intraveineuse pour guérir les infections.

  7. Abcès à répétition de la peau ou des organes (par ex. le foie).

  8. Mycoses (infection par des champignons) persistantes au niveau de la bouche (muguet) ou de la peau.

  9. Infection due à une bactérie normalement banale (myco-bactéries non- tuberculeuses).

  10.  Antécédents familiaux de déficit immunitaire primaire.


La première étape d’évaluation d’un déficit immunitaire primaire consiste en:

 

  • Examen physique (incluant taille et poids) et antécédents familiaux
  • Hémogramme comprenant la différenciation des globules blancs
  • Taux d’immunoglobulines : IgG, IgM et IgA (être attentif aux normes de référence qui dépendent de l’âge du patient)