Les explications de Bérénice Wathelet, Executive Director chez EBP, expert en marchés publics.


 

Quelles questions cette réforme des institutions hospitalières soulève-t-elle ?

 

« Au-delà des questions liées à la qualité des soins garantie aux patients, celles qui touchent à la gestion financière font débat. Réalisation d’économies, réduction de coûts, création de synergies… Oui, mais comment concrètement ? Les marchés publics, qui constituent la pierre angulaire des dépenses hospitalières, ont ici un rôle crucial à jouer. »
 

Quels seront les défis des marchés publics dans cette transformation ?

« La réorganisation des hôpitaux en réseaux, et la logique de centralisation et de mutualisation insufflée par celle-ci, renforce l’importance des marchés publics et d’une politique d’achat de pointe. Celle-ci devra être sans cesse plus tournée vers un souci de performance et de recherche d’efficacité. »

« La qualité de la collaboration et du dialogue entre les différents intervenants dans le processus d’achat (hôpitaux, réseaux, centrales d’achats) sera cruciale dans l’aboutissement de cette transformation. »
 

Quelles solutions la réglementation des marchés publics apporte-t-elle ?

«Les marchés publics conjoints, les centrales d’achats, les marchés stocks à grande échelle, ne sont que quelques exemples de solutions pour des structures regroupées. De manière générale, la réglementation est à même d’offrir des réponses qualitatives à la réalité à laquelle sont/seront confrontés les intervenants du milieu médical : liberté thérapeutique, approche de soin individualisée, bien-être des patients,… »

« Sous son apparente rigidité, la réglementation des marchés publics offre beaucoup de flexibilité à celui qui en maîtrise les rouages. Venez faire le point sur toutes ces questions et bien d’autres  lors du Healthcare Tender Day, le 28 novembre prochain»