La création de l’Agence est une formidable opportunité pour la santé des Wallons : elle allie promotion de la santé, prévention et soins et favorise l’articulation entre les acteurs de ces domaines, les médecins et les hôpitaux.
 

Des activités innovantes

Le transfert de compétences et la création de l’Agence permettent également d’évoluer dans notre époque. Les acteurs wallons l’ont bien compris et développent de nombreuses activités innovantes.

Ainsi, le Réseau santé wallon propose à chaque patient d’autoriser le partage de ses données de santé entre les professionnels de la santé en relation thérapeutique avec lui. Déjà 1 million de Wallons ont adhéré au projet, facilitant l’accès à leurs données. Celles-ci peuvent ainsi être partagées à tout service d’urgence du pays et permettre une meilleure prise en charge, que le patient soit sur son lieu de vie habituel ou non.
 

Le vieillissement, un enjeu majeur

Face à la question du vieillissement, l’AVIQ, qui a pour mission d’accompagner chaque Wallon tout au long de sa vie, offre un panel de réponses. Elle propose son soutien notamment via les services agréés d’aide à domicile ou encore les centres d’accueil de jour et les centres de soins de jour qui permettent de maintenir un lien social primordial pour une vie en bonne santé !


Les acteurs wallons développent de nombreuses activités innovantes.
 

Lorsque la vie au domicile n’est plus possible, notamment pour la sécurité de la personne ou à cause de la nécessité de soins permanents, l’AVIQ reste un acteur incontournable du bien-être des aînés. Déjà agréées et contrôlées par la Wallonie, 618 maisons de repos ou maisons de repos et de soins, réparties sur l’ensemble du territoire de la Wallonie, seront financées le 1er janvier 2019 par les mutuelles sous le contrôle de l’AViQ.
 

Au service de la santé

À partir de 2019, l’AVIQ deviendra compétente en matière de financement des infrastructures hospitalières. Chaque patient hospitalisé se verra facturer un forfait destiné au financement de l’infrastructure. Ce forfait, totalement à charge de la Wallonie, aura pour objectif d’améliorer la qualité de l’accueil dans les hôpitaux.

Aussi, l’AVIQ se mobilise pour la médecine générale et son organisation, tenant compte du nombre de départs à la retraite et de la pénurie des médecins généralistes. Pour assurer la continuité des services de première ligne dans un contexte de vieillissement, un cadastre de l’offre médicale a été établi par l’AVIQ, en collaboration avec les cercles locaux de médecine générale.

L’AVIQ est donc un outil de dialogue avec et entre les professionnels de la santé et d’autres secteurs, comme celui du handicap, au bénéfice de la population et des patients : une approche innovante et unique dans le paysage belge.