Une simple prise de sang

Encore sous-utilisé en Belgique, le dosage du BNP ou du NT-proBNP donne des résultats rapides via une simple prise de sang. Coût : 25 à 30 euros à charge du patient, le test n’étant pas remboursé en Belgique.

Olivier Gurné, cardiologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc, en explique le principe : « Ce test permet de déterminer la concentration dans le sang d’un de ces peptides, c’est-à-dire des polymères d’acides aminés : le BNP et le NT-proBNP. Ceux-ci résultent de la scission d’une molécule synthétisée au niveau du ventricule gauche. Quand le cœur est en défaillance, la tension augmente dans la paroi du ventricule gauche, ce qui a pour conséquence de libérer ces deux peptides dans le sang. Le test décèle leur présence anormalement élevée. »

Exclure l'insuffisance cardiaque

Lorsque ces marqueurs - le BNP ou le NT-proBNP - sont normaux, le médecin peut exclure l’insuffisance cardiaque. Le patient qui présente par exemple des symptômes d’essoufflement peut alors être orienté vers d’autres pistes à l’origine de tels symptômes, comme un problème pulmonaire par exemple. Si ces marqueurs sont élevés, un bilan complémentaire est utile pour préciser le problème.