À qui les compléments capillaires que vous proposez sont-ils destinés ?

Carine Herberg : « Ils sont destinés à toute personne ayant perdu la totalité ou une partie de ses cheveux à cause d’une chimiothérapie, ou souffrant d’alopécie suite à un choc émotionnel, la prise de médicament ou autre. Outre la femme, nos produits sont également disponibles pour les hommes et les enfants. »
 

Quelles sont les différentes solutions possibles ?

C. H. : « Nous proposons trois types de produits différents : les perruques, les compléments capillaires et les volumateurs de cheveux. Les perruques sont adaptables à tout le monde. Nous disposons de 250 modèles en stock, pour tous types de budgets, et il est également possible d’en commander en cas de demandes spécifiques. Nous réalisons les prises de mesure du client en 3D afin de pouvoir véritablement adapter la taille de la perruque à son crâne. En cas de prise ou de perte de poids, nous proposons un service après-vente efficace et modifions gratuitement la taille de la perruque. »

La féminité passe avant tout par l’acceptation de soi : si on se sent belle, on se sent mieux dans sa tête également.

« Les compléments capillaires représentent une autre solution : il s’agit d’une micro-peau qui est intégrée à la chevelure de la personne en la collant avec une colle médicale. Ils permettent de cacher les cicatrices, les brulures et de combler les zones où il n’y a plus de cheveux. Cette solution offre de nombreux avantages : elle est complètement invisible, permet de se laver, de faire du sport et de dormir en la portant, comme si c’était sa propre chevelure. Elle ne nécessite pas de chirurgie. »

« Enfin, le volumateur fonctionne via un tulle attachée au sommet de la tête permettant de cacher tous les défauts : crâne dégarni, cheveux gras, épis… Il peut être porté en complément de traitements dermatologiques du cuir chevelu (huiles ou autre), nous travaillons d’ailleurs régulièrement avec les dermatologues pour ce type de produit. J'en porte un moi-même car je souffre d'alopécie partielle. »
 

Pourquoi ces solutions sont-elles importantes pour les femmes ?

 


Les oncologues ont aujourd’hui pris conscience de l’importance du bien-être de leurs patients.

 

C. H. : « La féminité passe avant tout par l’acceptation de soi : si on se sent belle, on se sent mieux dans sa tête également. Je rencontre de nombreuses femmes qui traversent des difficultés physiques ou morales importantes, notamment dues à la maladie. Dans une société qui accorde une grande importance à la beauté, dont les cheveux font partie, les femmes souffrant d’une chute de cheveux se sentent souvent rabaissées ou jugées. Retrouver une belle chevelure leur permet alors d’affronter le regard des autres et de retrouver leur féminité et leur dignité. »
 

Quelles conséquences l’estime de soi a-t-elle sur la femme ?

C. H. : « Les oncologues ont aujourd’hui pris conscience de l’importance du bien-être de leurs patients. Le moral joue un rôle très important sur la maladie : plus la personne se sent bien dans sa peau, plus elle est prête à se battre contre la maladie. Cette prise en charge inclut donc des massages, des soins, du yoga, soin de la chevelure ou des sourcils, etc. On apprend aux femmes subissant des traitements lourds à prendre soin d’elles pour les aider à se reprendre en main. »
 

Comment vous adaptez-vous à leurs besoins ?

C. H. : « Nous veillons à prendre un temps d’écoute avant de proposer quoi que ce soit à nos clientes : nous les rencontrons d’abord en tête à tête pendant une heure pour comprendre leurs besoins, sans engagement d’achat. Nous les informons sur nos différentes solutions et leur proposons un devis gratuit. Nous veillons à ce qu’elles se sentent bien, soulagées et à leur aise. Elles peuvent également être rasées chez nous, la prise en charge est donc effectuée de A à Z. Enfin, le service après-vente est entièrement gratuit. »