Ils sont à l’origine des réactions allergiques des voies respiratoires, comme l’asthme. Gros plan sur ces animaux avec Anne-Catherine Mailleux, biologiste et chargée de cours à l’Université Catholique de Louvain (UCL).

Quel est le lien entre les acariens et lasthme ?

Anne-Catherine Mailleux : « L’asthme est une pathologie du système respiratoire. La crise se manifeste par des difficultés à respirer, un sifflement lié au rétrécissement des bronches et une douleur dans la poitrine accompagnée d’une toux douloureuse et irritante. Les acariens produisent un ensemble d’allergènes (facteurs à l’origine de l’allergie) qui provoquent ces crises d’asthme. »

La rhinite (inflammation des muqueuses du nez) est aussi une forme dallergie respiratoire provoquée par les acariens.

A-C.M. : « En effet, la rhinite allergique est la forme la plus fréquente de l’allergie respiratoire et dans 40 % des cas, elle évolue en asthme. Elle se caractérise par des démangeaisons du nez, une perte de l’odorat, un écoulement nasal clair, des crises d’éternuements et une obstruction nasale plus ou moins importante. Ces symptômes peuvent s’accompagner d’une conjonctivite caractérisée par des larmoiements, des rougeurs, et des picotements au niveau des yeux, une toux ou une gêne respiratoire. La rhinite allergique et l’asthme allergique constituent la principale cause de perte de productivité (les absences au travail, à titre d’exemple) à l’échelle mondiale, avant même les maladies cardiovasculaires. Et les couts annuels associés à ces deux troubles respiratoires s’élèvent à 3 000 euros par patient en Belgique. »

Que faire pour limiter la prolifération des acariens afin d’éviter ces allergies ?

A-C.M. : « Il est conseillé d’aérer son logement pendant au moins 20 minutes en temps sec, bien entretenir la literie en lavant ses draps à 60 °C. Il est également essentiel de privilégier des matières synthétiques pour la literie (pas de couette en plume d’oie). On peut également utiliser des moyens spécifiques anti-acariens notamment un piège à acariens (Acarup) ou une housse pour le matelas, les oreillers et la couette. Poser son lit sur un sommier à lattes afin d’aérer le matelas. Maintenir la chambre à moins de 20 °C. Les personnes allergiques devraient privilégier un nettoyage avec un aspirateur muni dʼun filtre HEPA (Haute Efficacité sur les Particules Aériennes). »