Docteur Xavier Van der Brempt, pneumo-allergologue

Rhinite allergique

Les symptômes:

« Salves d'éternuement, chatouillements, écoulement nasal qui reste clair comme de l'eau et souvent conjonctivite associée. On compte principalement deux complications:

-le développement d'une sinusite, surtout quand les épisodes de rhinite allergique se répètent,

-une rhinite allergique mal soignée multiplie par 3 le risque de faire de l'asthme. »

Les traitements symptomatiques:

« Tout d’abord des antihistaminiques en comprimés. Dans un deuxième temps, des traitements ciblés antiallergiques plus locaux, tels qu'un spray nasal. Il existe également des sprays à base d'antihistaminiques pour le nez, ainsi que des gouttes pour les yeux. »

En cas de symptômes plus sévères:

« On peut conseiller une désensibilisation. Pour les pollens ou les acariens, on peut actuellement donner la préférence à une désensibilisation par voie sublinguale plutôt que par des techniques injectables. Pour les personnes allergiques qui développent de l'asthme, on peut prescrire un traitement local sous forme d'aérosol doseur ou de poudre. »

Piqûres de guêpes et d'abeilles

Les symptômes:

« On ne parlera d'allergie à un venin de guêpe ou d'abeille que si les symptômes surviennent à distance du site de piqûre: si une personne piquée au doigt voit son visage gonfler, c'est clairement un signe d'allergie qui nécessite un bilan et assez souvent une désensibilisation. » Autres symptômes: une urticaire généralisée ou un gonflement de la gorge, par de la toux ou de l'asthme, mais aussi par des problèmes de chute de tension, des nausées, des vomissements, etc. Plus les réactions sont précoces (dans la demi-heure qui suit la piqûre), plus elles sont évocatrices d'allergie. »

Les traitements:

« Une désensibilisation pratiquée tout d’abord lors d’une séance en hôpital de jour. Ensuite, une injection par mois pendant 5 ans chez le médecin généraliste. Un suivi d'autant plus crucial que l'allergie peut mettre la vie en danger: à l'échelle de l'U.E., environ 200 personnes en décèdent chaque année! Un décès qui peut survenir dans l'heure. »

Les effets secondaires:

« Le risque de réaction secondaire est très limité et, de très loin, inférieur aux bénéfices apportés par cette désensibilisation. Par sécurité, il est demandé au patient de rester 30 minutes dans la salle d’attente du médecin après chaque injection, ce qui permet à celui-ci de s'assurer que tout s’est bien passé. »