Karine van Baren de l’Association Muco

Qu’est-ce que la mucoviscidose ?

La mucoviscidose est la maladie génétique grave la plus courante en Belgique. Plus de 1.400 enfants, jeunes et adultes en souffrent dans notre pays. Tous les 10 jours, un bébé naît en Belgique, atteint par cette maladie qui affecte principalement le système respiratoire et digestif. Néanmoins, les symptômes et complications les plus sérieux sont liés à l'atteinte des voies respiratoires.

Chez les personnes ayant la mucoviscidose, le mucus est épais et collant. Chargé de bactéries, il reste collé à l'intérieur des voies respiratoires. Les cils vibratiles ne parviennent pas à l'évacuer, ce qui crée un milieu favorable à la multiplication des bactéries et provoque des problèmes au niveau des poumons (bronches et bronchioles) et des voies respiratoires supérieures (nez).

Comment lutter contre cette maladie ?

Les infections chroniques représentent la cause principale de régression de l’état de santé et de lésions pulmonaires chez les patients atteints de mucoviscidose. Les stratégies pour traiter et prévenir ces infections représentent par conséquent un aspect très important de la lutte contre la mucoviscidose :

  • L’aérosolthérapie permet de liquéfier le mucus présent dans les poumons afin de pouvoir l'évacuer plus facilement et de diffuser des antibiotiques pour combattre les infections. 
  • La kinésithérapie respiratoire favorise le « nettoyage des poumons » et permet d'éviter les infections et les complications.
  • La prise d’antibiotiques (via aérosol ou par voie intraveineuse) représente un élément fondamental du traitement de la mucoviscidose afin de maintenir une bonne fonction pulmonaire et de prévenir ou de diminuer les périodes de maladie.
  • Entretenir une bonne condition physique est également important. Bouger procure de l'énergie, permet de mieux faire face aux infections, facilite le drainage des poumons et vient donc renforcer les effets de la kinésithérapie.
  • Le rinçage du nez aide à dégager les voies nasales, à respirer plus confortablement et à prévenir les infections respiratoires.
  • Enfin, la transplantation pulmonaire représente aujourd’hui la seule alternative pour prolonger la vie des patients atteints de mucoviscidose dont la capacité respiratoire s’est irrémédiablement dégradée.

Actuellement, bien que l’espérance de vie des personnes atteintes de mucoviscidose continue à augmenter grâce à des traitements symptomatiques de plus en plus performants, il est toujours impossible de guérir la mucoviscidose.