Émise naturellement par le soleil, elle l’est également par les sources artificielles que sont les ampoules LED et les écrans de nos tablettes, télévisions, ordinateurs et smartphones. En trop grande quantité, cette lumière est potentiellement dangereuse. Elle peut en effet affecter notre équilibre hormonal, notre bien-être psychologique et notre cycle de sommeil. Elle peut aussi donner l’impression d’un éblouissement accru et porter atteinte à la rétine de l’œil, entraînant une gêne ou une fatigue des yeux chez certaines personnes. Or, la couche d’ozone ne joue plus autant son rôle de filtre solaire qu’auparavant et nous passons de plus en plus de temps devant nos écrans.

 

Se faire conseiller
 

Il convient dès lors de se protéger. Des verres transparents pourvus d’un filtre de lumière bleue y parviennent. Grâce à ce filtre, les longueurs d’onde de la lumière bleue sont réfractées, si bien qu’elles ne frappent pas la rétine. Autrement dit, les verres de lunettes ainsi traités reflètent la lumière bleue, tout en laissant passer le reste du spectre lumineux. Résultat : cela procure une vision plus confortable aux personnes concernées et, surtout, protège leur rétine sur la durée. Ce type de traitement tend à se généraliser chez les opticiens. N’hésitez pas à leur demander conseil.

 

Cet article a été rédigé en collaboration avec Optil.