• Saviez-vous que la première prothèse visuelle sera implantée en Belgique tout prochainement ?
  • Saviez-vous que la thérapie génique des maladies génétiques de la rétine vient d’être approuvée aux États-Unis par la FDA (Food and Drug Administration) et que nous pourrons alors espérer une approbation de la Commission européenne ?
  • Saviez-vous que différentes recherches en thérapie cellulaire sont prometteuses ?
  • Saviez-vous que de multiples recherches sont en cours pour trouver d’autres traitements et que ces recherches ouvrent la voie à de nouvelles découvertes du fonctionnement de l’œil ?
  • Et aussi que des équipes trouvent encore de nouveaux gènes responsables des maladies génétiques de la vision ?

 

Voici une brève explication pour comprendre comment fonctionnent ces traitements :
 

Une prothèse visuelle convertit des images capturées par une caméra miniature montée sur les lunettes du patient en une série de petites pulsations électriques transmises sans fil vers une série d’électrodes implantées à la surface de la rétine. Les perceptions visuelles se traduisent alors en flash que le patient implanté apprend à décoder en rééducation orthoptique.

La thérapie génique corrige l’anomalie génétique responsable de la maladie génétique de la rétine en injectant un virus comme un vaccin. Connaître le ou les gènes mutés est dès lors primordial.

La thérapie cellulaire consiste à greffer des cellules souches sur la rétine afin de restaurer sa fonction.

Il faut être bien renseigné et averti pour connaître la validité des traitements et avancées scientifiques pour détecter ce qui est pertinent et fiable.

C’est ce que propose l’association belge francophone des maladies génétiques de la rétine RetinaPigmentosa en organisant régulièrement des conférences avec les plus grands médecins et chercheurs du monde entier.

 

Plus d'info sur www.retinapigmentosa.be